Lexique - M à N

Ménopause : arrêt definitif du fonctionnement des ovaires c’est à dire larrêt de production de l’ovule chaque cycle et de la secretion des hormones oestrogène et progestérone

Menstruations : règles.

Migraine : crise de céphalée (mal de tête) souvent accompagnée de vomissements et d’un état de fatigue générale.

Mue : modification du timbre de la voix suite à la croissance du larynx et des cordes vocales sous les effets des hormones lors de la puberté. Important chez le garçon et très faible chez la fille.

Muqueuse utérine : voir endomètre

Mycose : infection provoquée par des champignons ou des levures  qui se caractérise par des manifestations inflammatoires  rougeurs,écoulement blanchâtres  dans le vagin, sur les grandes et petites lèvres, sur le pénis, dans l’anus ou sur la peau et qui s’accompagnent souvent de brûlures ou démangeaisons.

Mutilations génitales : Les mutilations sexuelles féminines sont des interventions qui altèrent ou lèsent intentionnellement les organes génitaux externes de la femme pour des raisons non médicales. Ces pratiques ne présentent aucun avantage pour la santé des jeunes filles et des femmes. Elles peuvent provoquer de graves hémorragies et des problèmes urinaires, et par la suite des kystes, des infections, la stérilité, des complications lors de l'accouchement, et accroître le risque de décès du nouveau-né. On estime que plus de 200 millions de jeunes filles et de femmes, toujours en vie, ont été victimes de mutilations sexuelles pratiquées dans 30 pays africains, du Moyen Orient et de l'Asie où ces pratiques sont concentrées. Elles sont pratiquées le plus souvent sur des jeunes filles entre l'enfance et l'âge de 15 ans. Les mutilations sexuelles féminines sont une violation des droits des jeunes filles et des femmes. (http://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/female-genital-mutilation)

Nidation : fixation de l’œuf fécondé dans la muqueuse de l’utérus.

Nuvaring : C'est un anneau souple et transparent qui diffuse en continu des hormones (oestrogènes et progestérone) dans le sang à travers la paroi vaginale. Comment l'utiliser ? Son insertion est aussi facile que la mise en place d'un tampon. L'anneau étant souple, il suffit de le pincer entre deux doigts, de le glisser dans le vagin et de le pousser avec un doigt vers le fond, exactement comme un tampon. Si tu le sens, cela veut dire qu'il n'est pas placé assez profondément dans ton vagin. S' il est placé correctement, ton partenaire ne le sentira pas non plus lors des rapports sexuels. L'anneau doit rester en place dans le vagin pendant 3 semaines (21 jours) sans interruption. Puis, il faut le retirer et faire une pause de 7 jours. Généralement tes règles apparaissent à ce moment- là. Après cette pause, tu utilises un nouvel anneau vaginal, et tu restes protégée pendant la pause.

NON : Apprendre à dire NON : Personne n'a le droit d'abuser de toi et de te contraindre à des actes sexuels quelconques. Même si tu en avais envie au début. Tu as le droit de refuser de continuer. C'est important d'apprendre à dire NON plutôt que de céder aux pressions. Ose parler ouvertement de ce qui te dérange. C'est ton choix et ton droit.